Nouvel épisode dans l'affaire du futur stade du FC Chambly-Oise

Publié le Mercredi 16 décembre 2020 à 11:57

Les travaux du futur stade Walter-Luzi sont à l’arrêt. Suite à un arrêt du Conseil d’État, le maire de la Ville de Chambly a suspendu le chantier du futur stade FC Chambly-Oise. Dans l'attente d'une décision de justice, le club va continuer à jouer dans le stade Pierre-Brisson de Beauvais.

FC_Chambly.png

Le FC Chambly-Oise se retrouve de nouveau confronté à une nouvelle déconvenue relative à la construction de son nouveau stade, le stade Walter-Luzi, qui avait déjà pris du retard à cause de la pandémie de Covid-19. Il y a quelques semaines, David Lazarus, le maire de la Ville de Chambly, a décidé l’arrêt des travaux suite aux demandes de l’AAVE, Association pour l’Aménagement de la Vallée de l’Esches, qui s’oppose à ce projet situé en zone humide depuis maintenant deux ans, puisque l'enceinte sera sur les rives de l’Esches.

D'après un communiqué de la ville de Chambly, cela ne remet pas en cause le projet de stade.

 « Le Conseil d’État, soulevant une erreur de procédure, a suspendu l’autorisation environnementale concernant les travaux du Stade des Marais en attendant le jugement au fond par le Tribunal Administratif. Cette décision ne remet pas en cause le bien-fondé du projet de Stade. Saisi en référé afin d’obtenir la suspension du permis d’aménager et des travaux, le Tribunal Administratif a rejeté la demande de l’AAVE (Association pour l’Aménagement de la Vallée de l’Esches) qu’il a condamnée à payer 1.500 € au profit de la commune de Chambly. Dans l’attente du jugement au fond et compte-tenu de ces éléments, un plan de retrait des entreprises et de sécurisation du chantier est en cours d’élaboration afin de le suspendre en toute sécurité des biens et des personnes. Parallèlement, un dossier de régularisation administrative est engagé… ».

Les joueurs du FC Chambly ne vont pas pouvoir inaugurer leur nouvelle pelouse en janvier prochain comme cela était prévu. Les matches se disputeront toujours dans le stade Pierre-Brisson de Beauvais, laissant un goût amer dans la bouche des dirigeants du club FC Chambly qui, via un communiqué sur la page Facebook du club, se qualifient « d’otages », pris entre l’AAVE et la Mairie de Chambly et affirment que « désormais, le tribunal administratif d’Amiens doit rendre une décision et le FC Chambly Oise fait entièrement confiance à la justice française et également à la Mairie de Chambly…».

En attendant le dénouement de ce litige, le club de l'Oise évoluant en Ligue 2 vient de réceptionner son nouveau terrain d'entraînement, sur substrat hybride.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)