DLF labellise ses variétés résistantes à la sécheresse

Publié le Lundi 12 octobre 2020 à 11:59

Le sélectionneur de graminées s’appuie sur un programme de R&D permettant méthode d’identifier les variétés capables de développer les réseaux racinaires à la fois les plus profonds et les plus denses.

DLF_radimax.png

Le sélectionneur de graminées DLF a fait de la résistance à la sécheresse l’objet d’un programme de R&D entrepris en partenariat avec l’Université de Copenhague. DLF a mis au point une méthode de photographie des systèmes racinaires de ses graminées, baptisée Radimax. Programme de recherche qui tend à démontrer que la résistance des gazons à la sécheresse est directement corrélée à la profondeur et à la densité de leur réseau racinaire. L’installation mise au point par DLF et l’Université de Copenhague est en mesure de photographier des racines jusqu’à 3 m de profondeur. L’objectif : « identifier et sélectionner les variétés à la croissance racinaire la plus rapide, les racines les plus profondes et la masse racinaire la plus élevée », selon le communiqué de DLF.

S’appuyant sur les observations permises par Radimax, DLF entend ainsi mettre en avant ses variétés autorisant justement la « meilleure architecture racinaire », en les assortissant du label « vérifiées par Radimax ». Variétés qui peuvent être retrouvées en suivant ce lien.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Idir Zebboudj)