[E-Green Golf Convention 2020] Elie Desrues : "Les logiciels n'expliquent pas l'agronomie ni les savoir-faire à connaître"

Publié le Lundi 18 janvier 2021 à 07:00

A l'occasion de la e-Green Golf Convention, Elie Desrues, expert arrosage à la tête d'IDBD Expert, dresse un bilan sur la gestion de l'arrosage des parcours de golf.

A l'occasion de la e-Green Golf Convention, Elie Desrues, expert depuis 40 ans dans l'arrosage automatique et aujourd'hui tourné vers le conseil avec sa société IDBD Expert, revient sur la gestion de l'arrosage des parcours de golf, parfois mal gérée.

Lui qui a participé à la rédaction de l'Encyclopédie des Gazons au niveau de l'arrosage, constate depuis toutes ces années que l'on arrose trop. Cela était au début lié à la performance des arroseurs qui avaient un rendement relativement faible. Après toutes ces années, les fournisseurs proposent des produits de très bonne qualité.
"Un bon arroseur est un arroseur qui utilise le moins d'eau et qui la répartit de manière uniforme sur le gazon", déclare-t-il.

"Aujourd'hui il faut agir sur l'humain car le matériel repose désormais sur des systèmes de gestion informatisée de l'arrosage avec des logiciels qui permettent aux greenkeepers de gérer de manière très fine les apports d'eau. Mais cela nécessite un vrai savoir-faire car, chaque jour, le greenkeeper a une décision très importante à prendre au niveau de l'arrosage. Ces logiciels sont une aide à la décision à partir du moment où l'on a compris le mécanisme de fonctionnement de ces logiciels. Il faut une bonne connaissance de la relation entre l'eau, le sol et la plante. L'interface homme/machine implore tout de même au greenkeeper de prendre des décisions."

Des sondes sont, depuis quelques années et surtout depuis la Ryder Cup, très efficaces pour faire un état très précis du réservoir du sol afin de savoir ce dont la plante a  réellement besoin et ce qu'elle a consommé. 

La Ryder Cup a également permis d'installer des nouveaux systèmes très efficaces pour réaliser des économies en eau.

"Il s'agit d'arroseurs à très haut coefficient d'uniformité. Nous sommes passés d'un rendement de 70% à 90% qui permet de gaspiller moins d'eau. Cela est très important avec les nouvelles problématiques de réchauffement climatique où l'on fait face à des périodes de sécheresse plus longues".

Enfin, Elie Desrues, évoque l'importance de la formation des greenkeepers au niveau de l'arrosage.

"Les modes d'emploi expliquent comment fonctionnent les logiciels mais n'expliquent pas toute l'agronomie qu'il y a derrière et tous les savoir-faire à connaître pour par exemple connaître ce qu'est un bilan hydrique. Le logiciel calcule tout automatiquement sans permettre au greenkeeper de comprendre ces calculs".

A travers sa société de conseil IDBD Expert, Elie Desrues réalise des études d'arrosage et des diagnostics sur des golfs.

Pour accéder au replay des autres conférences, cliquez ici.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)