[Enquête] Entretien-maintenance des terrains de sport: l'enjeu de la performance - Episode 1

Publié le Vendredi 23 août 2019 à 10:35

Quelle que soit la discipline, la pratique du sport professionnel implique des terrains durablement en bon état, autant pour offrir les meilleures conditions de sécurité aux utilisateurs que pour assurer le spectacle. Dès lors, l'entretien-maintenance revêt un enjeu stratégique. Pour répondre aux exigences du haut niveau, les propriétaires de terrains (publics ou privés) sont amenés à recourir aux services d'une société spécialisée. L'objectif de cette enquête est d'explorer les raisons d'un tel choix : externalisation des coûts, manque de moyens humains et matériels, considérations budgétaires... Cette semaine, première partie de cette enquête en trois volets.

stade-michel-d-ornano-caen

Partie I : Les entreprises d'entretien-maintenance

 

Entretien et maintenance, quelle différence ?

 

Entretien et maintenance sont définis de manière plus ou moins nuancée selon les professionnels interrogés. Pour Patrice Therre, gérant du bureau d'études Novaréa, il n’y a « pas de différence fondamentale ». Ce que semble laisser entendre l'expert, c'est que les deux types de prestations renvoient au même type d'opérations : suivi de l'état sanitaire du gazon, tontes, opérations spécifiques telles qu'aération, décompactage, scalpage, etc.

Et en effet, à y regarder de plus près, la nuance se joue plus sur la périodicité des actions que sur leur nature même. Ainsi une même opération (tonte, défeutrage, sablage...) sera considérée comme faisant partie d'une intervention de maintenance ou...