Le Bermuda Grass, une variété très robuste selon Gianni Casini, Head Groundsman de l'OGC Nice

Publié le Jeudi 24 octobre 2019 à 14:57

Dans cette interview, découvrez le parcours de Gianni Casini, Head Groundsman de l'OGC Nice, et la façon dont est entretenue la pelouse de l'Allianz Riviera et celle du centre d'entraînement. Il démontre également les avantages du "Bermuda Grass" plus connu sous le nom de "Cynodon".

La semaine dernière, Gianni Casini, Head Groundsman de l'OGC Nice, nous apportait quelques précisions sur l'épisode de la pyriculariose qui a dégradé la pelouse de l'Allianz Riviera. Découvrez, dans cette seconde partie de l'interview, son parcours personnel dans plusieurs pays où il a accumulé de l'expérience dans l'entretien de différents terrains de sport engazonnés.

Il revient ensuite sur une semaine type d'entretien de la pelouse de l'Allianz Riviera. Enfin, il explique qu'en Italie les greenkeepers utilisent une autre graminée, le Bermuda Grass, et c'est ce qu'il a mis en place au centre d'entrainement de l'OGC Nice. D'après lui, "les résultats sont impressionnants, nous n'avons eu aucune maladie".

 

Au centre d'entraînement, nous avons réussi à mettre en place des terrains en bermuda sur des terrains fibrés, et les résultats sont magnifiques, en sachant que ça fait plus d'un an que nous ne faisons pas de traitement chimiques.

 

Le gazon Bermuda Grass est plus connu sous le nom de Cynodon. C'est une espèce de gazon en plaques, réputée pour sa forte résistance aux piétinements. De plus, il est originaire d'un climat sud tropical où réside une humidité constante. Il supporte tout de même la sécheresse et s'intègre parfaitement dans notre climat méditerranéen. Sur la Côte d'Azur par exemple, lors des hivers doux avec des températures qui descendent jusqu'à -5°C, le gazon Bermuda Grass se met en "dormance"  sous l'apparence de foin séché. Il retrouvera un bel aspect visuel au printemps à partir de la mi-avril. C'est pour cela que sur les terrains de sport, le bermuda grass est souvent mélangé avec d'autres graminées, des variétés hivernales, tel que le "Ray-grass" .

Cependant, il explique qu'il est difficile d'intégrer ce Bermuda Grass sur le terrain de l'Allianz Riviera comme le font ses collègues de Monaco ou ses confrères en Italie. Pour l'intégrer, il faut "accepter, lors des premiers mois, que le gazon ne soit pas très beau visuellement. De plus, l'Allianz Riviera est couvert d'ombre et le Bermuda Grass ne le supporterait pas. C'est pour cela qu'on hésite de le mettre en place aussi".

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)