Le synthétique gagne du terrain

Publié le Mercredi 26 février 2020 à 07:00

C'est ce qu'indique la Fédération Française de Football, qui soutient financièrement ce type de surface au niveau amateur.

Sur le site internet de l'Est Républicain, le décompte des terrains de football en gazon synthétique dressé par Julien Benoit, Responsable du service terrains et infrastructures sportives à la FFF, s'élève à « 3250, pour 25 000 terrains en France. En novembre 2017, il n’y en avait que 2 800. » Il ajoute que 58 dossiers de terrains synthétiques ont été subventionnés la saison dernière, pour un montant total de 2,2 M€.

Comme nous le rapportions dans cet article, la FFF met à la disposition des collectivités un fonds de soutien à la création et à la rénovation de terrains synthétiques, pour la pratique de niveau amateur (notamment le football à cinq).

Toutefois, Julien Benoit, interrogé par l'Est Républicain, rappelle également que ce fonds de soutien, le Fafa (Fonds d'aide au financement du Football Amateur), a également – surtout – vocation à aider la rénovation des terrains de grand jeu en gazon naturel

Alors que l'Est Républicain lui demande si l'on assiste à une inversion de tendance (dans la proportion entre terrains naturels et synthétiques), Julien Benoit répond par la négative :

 

"Certes, tous les terrains stabilisés sont remplacés par des synthétiques et non de l’herbe, idem pour le renouvellement des synthés qui arrivent en fin de vie, mais on a toujours des créations et renouvellements de pelouses. Et les anciennes pelouses remplacées par des synthétiques ne sont que quelques centaines…"

 

Et d'ajouter que "les terrains d’honneur resteront des pelouses naturelles".

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Idir Zebboudj)

Source : L'Est Républicain