L'hippodrome de Saint-Malo transformé en parc public ?

Publié le Dimanche 18 octobre 2020 à 07:00

C'est la proposition faite par un architecte-urbaniste malouin, alors que la convention signée entre la municipalité et la Société des courses de Saint-Malo arrive à échéance dans moins de deux ans...

Hippodrome_Saint-Malo.jpg

S'agit-il d'une vaine polémique ou d'un possible choix que les Malouins auront à prendre concernant leur cadre de vie ? Comme le relate Ouest France, des voix se sont élevées pour que l'hippodrome de la Côte d’Émeraude, à Saint-Malo (20 ha), devienne un parc public dans moins de deux ans. En effet, la convention liant la Ville et la Société des courses de Saint-Malo, d'une durée de vingt ans, arrivera à échéance le 31 décembre 2022. La possibilité d'un retour de l'hippodrome dans l'espace public a été mise sur la table via une tribune libre dans la presse par Jean-François Revert, architecte et urbaniste, qui en appelle à un référendum :

« Va-t-on privatiser de nouveau ce grand domaine pour les vingt ans à venir ?(...) Avant de signer une concession de vingt ans avec la Société des courses, il serait souhaitable d’organiser un référendum sur l’avenir du site de l’hippodrome, en proposant des alternatives de parc urbain. »

Toutefois, lors de l’assemblée générale de la Société des courses de Saint-Malo, Gilles Lurton, le maire de Saint-Malo, a exprimé son souhait d’établir une nouvelle convention pour maintenir l’activité de l’hippodrome.

Le président de la société des courses de Saint-Malo Gilles Caroff fait valoir quant à lui que « le maintien des courses n’est pas antinomique avec la construction d’un parc ». « Nous n’avons pas la jouissance de l’espace central, où la ville peut faire ce qu’elle veut. »

Affaire à suivre...

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Idir Zebboudj)


Source : Ouest France