Le sort de Borély scellé ?

Publié le Jeudi 19 décembre 2019 à 16:00

Le non-renouvellement du bail de l’hippodrome jouxtant le parc de Borély a été voté en conseil municipal. Mais le président de la Société Hippique de Marseille entend toujours infléchir cette décision…

hippodrome-marseille-borely-gazon

La fin des courses sur l’hippodrome de Borély à Marseille semble se confirmer. En effet, lors du conseil municipal de novembre dernier a été voté le non-renouvellement du bail octroyé à la Société Hippique de Marseille (SHM). Ce vote ouvre ainsi la voie à l’extension du parc de Borély qui jouxte l’hippodrome.

Dans les colonnes de Paris Turf, Jacques Rossi, fraîchement élu président de la Société Hippique de Marseille, faisait pourtant du maintien des courses sur l’hippodrome de Boléry sa priorité :

« La sauvegarde de Borély est une urgence capitale. Il est évident que la perte de cet hippodrome serait une catastrophe pour les courses du Sud-Est et pourrait avoir des conséquences directes et indirectes sur l’emploi dans le secteur. »

 

Si le dossier paraît clos, rappelons qu’il fait l’objet d’un enjeu électoral dans la perspective des prochaines municipales. Jacques Rossi ne semble donc pas avoir abandonné son projet de maintenir les courses hippiques à Borély. Et il a reçu le soutien de Robert Assante, inscrit sur la liste de Bruno Gilles (LR) en vue des prochaines élections municipales.

 

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Idir Zebboudj)