Reims et Paris champions des pelouses

Publié le Jeudi 15 juin 2017 à 11:54

Mardi 13 juin, la Ligue de Football Professionnel a rendu public les classements finaux des championnats de France des pelouses de Ligue 1 et Ligue 2.

Pour la quatrième année consécutive, le Paris Saint-Germain remporte le Championnat des Pelouses de Ligue 1, grâce notamment aux deux 20/20 obtenus par la pelouse du Parc des Princes lors des réceptions de l'Olympique de Marseille (10ème journée) et l’EA Guingamp (32e journée). Le Parc des Princes termine avec une note moyenne supérieure à celle de l’exercice précédent (19,1 contre 18,9).

 

Pour sa première saison avec une pelouse naturelle depuis 2010, le FC Lorient a terminé à une brillante 2ème place (17,5 de moyenne) avec notamment un 19/20 obtenu lors de la réception du PSG (29ème journée). Comme la saison dernière, l’EA Guingamp complète le podium avec une nouvelle fois une note supérieure à 17/20 (17,2).

 

L'intégralité du classement final des pelouses de L1:

 

 

 

 

En Ligue 2, le duel entre le Stade de Reims et le Stade Brestois 29 (SB29) a finalement tourné à l’avantage des Rémois : le stade Auguste-Delaune est sacré pour la première fois avec une note moyenne de 18,6 et une note record de 19,8 face au Gazélec d'Ajaccio (6ème journée). Le SB29 a lui terminé avec une note moyenne de 18,1 (sa meilleure note de la saison : un 19,5 obtenu lors de la 34ème journée). L’ESTAC Troyes, deuxième du classement de Ligue 1 l’an passé, se place au 3ème rang grâce à neuf notes atteignant au moins les 18 sur la saison (17,4 de moyenne).

 

 

L'intégralité du classement final des pelouses de L2:

 

Pour l’élaboration du classement du championnat des pelouses de Ligue 1 et de Ligue 2, chaque pelouse naturelle a été évaluée à chaque journée de championnat. Pour la Ligue 1,par les capitaines de chaque équipe, les entraîneurs de chaque équipe, l’arbitre central de la rencontre et le réalisateur TV principal de la rencontre. Pour la Ligue 2, par les capitaines de chaque équipe, les entraîneurs de chaque équipe et l’arbitre central de la rencontre. Chacun des cinq critères a fait l’objet d’une note de 1 à 20.