Salonvert 2018 [1/4] : Les robots de tonte, futurs alliés des intendants ?

Publié le Vendredi 21 septembre 2018 à 17:53

Si leur utilisation reste pour l'heure cantonnée au grand public, les robots de tonte pourraient conquérir un plus grand nombre d'intendants à l'avenir, notamment les greenkeepers.

De Belrobotics à John Deere, en passant par l'incontournable Husqvarna, plusieurs exposants ont proposé des démonstrations de robots de tonte aux visiteurs de SalonVert. S'ils font beaucoup parler d'eux, les robots de tonte restent des innovations susceptibles de séduire en premier lieu le grand public, en surfant sur la tendance des objets connectés appliqués au jardinage. Pour autant, est-ce à dire que les intendants de terrains de sport ne pourraient y voir un quelconque intérêt ?

Les intendants de parcours de golf pourraient être les plus susceptibles d'adopter ces robots de tonte, pour les gains de temps et de main d’œuvre qu'ils peuvent prodiguer. Notamment pour les fairways, où les hauteurs de tonte tournent généralement autour de 20 mm. Chez Husqvarna, on affirme que plusieurs golfs se sont équipés en Allemagne. Et en France, le fabricant peut se targuer d'une première vente de son Automower AM 550 Pro au golf de Barbaroux, dans le département du Var. « Ce qui était vu par les greenkeepers comme un inconvénient – à savoir une alimentation électrique, nécessitant des temps de recharge – commence à être vu comme une qualité », assure Anne-Élise Mercier, manager produits chez Husqvarna. Et à l'en croire, certains intendants de terrains de football se montrent également de plus en plus intéressés...

Chez Cub Cadet en revanche, pas le moindre robot de tonte en démonstration. La tête de gondole destinée aux intendants de terrains de sport reste l'Infinicut, une tondeuse à conducteur marchant, considérée comme la « Rolls des tondeuses », réservée aux terrains de grand jeu de haut standing, de football (Premier League), de rugby, ou encore de tennis (Wimbledon).

En matière de tondeuses autonomes, Cub Cadet dispose pourtant d'un produit de pointe. Outre-Atlantique, cela fait déjà trois ans que la marque accumule des retours d'expérience concernant sa tondeuse autonome RG3. Ce robot utilisable pour la tonte des greens, a été conçu il y a près de 10 ans par la société américaine Precise Path Robotics, rachetée depuis par le groupe MTD, propriétaire de la marque Cub Cadet. Selon l'argumentaire de Cub Cadet, une tondeuse RG3 offrirait au staff d'un greenkeeper un gain de productivité d'au moins 50%. Pour se mouvoir et effectuer les tontes, l'engin dispose d'un système de guidage laser s'appuyant non pas sur la technologie GPS, mais sur un système de géolocalisation propriétaire se voulant plus précis. « La version 2 de la tondeuse est en cours de commercialisation », annonce François-Xavier Lebleu, responsable marketing et communication de MTD France. Pour voir l'engin en démonstration sous nos latitudes, il faudra semble-t-il patienter encore un peu... En attendant, vous pouvez avoir un aperçu du RG3 en regardant cette vidéo.