[Salonvert 2020] Un amendement organique pour dynamiser la vie des sols

Publié le Mardi 20 octobre 2020 à 07:00

Bactériosol, développé et commercialisé par Sobac, se compose de plusieurs milliers de micro-organismes contribuant à améliorer l’activité physico-chimique des terrains de sport.

bacteriosol-sobac-amendement-organique

Appartenant à la catégorie des amendements organiques utilisables en agriculture biologique, Bacteriosol , commercialisé par la société Sobac, vise à redynamiser l’activité des sols (physique, chimique), en contribuant à la métabolisation de l’humus par les plantes, dont les gazons sportifs. Conditionné sous forme de granulés, cet amendement renferme plus de 2500 micro-organismes développés sur des composts. Un détail qui fait une grande différence par rapport à des micro-organismes développés in vitro selon Sobac, puisque ces micro-organismes sont déjà conditionnés pour se développer dans un milieu naturel. Ils sont d’autant plus efficaces pour contribuer à la restructuration des sols, notamment en stimulant les échanges eau-terre-air. Des propriétés censées se traduire par des économies d’entretien, comme l’explique Olivier Pouliquen, responsable des marchés collectivités pour Sobac :

« Nous cherchons à travailler avec des collectivités locales ayant une vision de long terme en matière de développement durable,[ afin de leur permettre d’obtenir] des résultats en matière de coûts d’entretien, que ce soit au niveau du travail mécanique pour oxygéner les sols ou pour la réduction des besoins en eau. »

S’adressant aux terrains de grand jeu, aux golfs ou aux champs de courses, Bactériosol aurait notamment été utilisé par le Castres Olympique. Le produit peut être épandu à la volée ou bien à l’aide d’un semoir, sans travail du sol préalable.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Idir Zebboudj)