Etat des lieux du Golf dans le monde durant la pandémie du Covid-19 par le R&A

Publié le Samedi 04 avril 2020 à 07:00

La semaine dernière, le R&A a établi un document qui  dresse un bilan de l’impact de la pandémie et des décisions prises par les gouvernements de différents pays dans le monde en entier.

the-r&a
  • Belgique: Tous les parcours sont fermés jusqu'au 5 avril. Les greenkeepers travaillent toujours mais 50% d'entre eux sont en chômage partiel. Première estimation sur la «perte de revenus» pour ces 3 semaines : pour 55 clubs (50% de18 trous ou plus) 862 000 € de perte de revenus, 1 500 000 € pour la restauration et 500 000 € pour le pro shop. Les clubs peuvent gérer un "verrouillage" de 3 à 4 semaines grâce aux adhésions. Plus de 6 semaines causerait d'importants problèmes pour les clubs.

 

  • Danemark: Le mercredi 18 mars, la Danish Golf Union a recommandé à tous les clubs de golf du Danemark de fermer, avec seulement quelques greenkeepers pour maintenir les parcours en toute sécurité. Presque tous les clubs ont suivi cette recommandation.

 

  • Royaume-Uni, Irlande: fermeture des clubs et des parcours depuis le 24 mars. La BIGGA (association britannique internationale des greenkeepers) a reçu les informations suivantes du Département du Numérique, de la Culture, des Médias et des Sports (DCMS) : "Pour des raisons de sécurité et de maintenance essentielles, le personnel des espaces verts peut toujours assister à la réalisation de travaux d'entretien."

 

  • France: les parcours sont fermés depuis le 15 mars.

 

  • Allemagne: tous les parcours ont été fermés mais les greenkeepers en effectuent toujours la maintenance. Certains clubs moins solvables ont déjà commencé à envoyer une partie de leur main-d'œuvre, notamment les greenkeepers, à domicile afin d'obtenir une compensation horaire réduite du gouvernement. L'Association Allemande de Golf travaille avec un expert certifié pour préparer une déclaration technique expliquant pourquoi les parcours de golf doivent être entretenus en permanence, en particulier au printemps. Ils veulent que cela soit prêt si le gouvernement décide d'aller vers le prochain niveau d’arrêt de l'économie, ce qui signifierait que seules les entreprises ayant une fonction / production vitale seraient autorisées à continuer. 

 

  • Italie: Depuis le dimanche 8 mars, tous les parcours de golf en Italie sont fermés, où les greenkeepers ne réalisent que l'entretien de base. Pour éviter de propager le virus, tout le monde doit rester à la maison et doit circuler uniquement en cas d'urgence ou de besoins spéciaux.

 

  • Pays-Bas:  tous les clubs et parcours ont été entièrement fermés depuis le dimanche 15 mars et ce, jusqu'au 6 avril  au moins après un mandat gouvernemental. La Fédération Royale Néerlandaise de golf calcule actuellement les conséquences de cette situation. Les greenkeepers profitent soit de la fermeture des parcours en réalisant un programme complet (avec des choses comme le top-dressing, le carottage, les aérations etc.) ou ont déjà réduit la maintenance afin de réduire les coûts.

 

  • Norvège: Vendredi 13 mars, la Fédération norvégienne de golf a recommandé la fermeture de tous les clubs de golf de Norvège. Sauf 3-4 exceptions, tous les clubs ont suivi cette recommandation.

 

  • Portugal: presque tous les parcours de golf sont fermés depuis le 19 mars, mais les greenkeepers travaillent toujours, du moins pour l'instant. Le Parlement portugais a confirmé, mercredi 18 mars, la proposition faite par le président pour déclarer l'état d'urgence sur le coronavirus pendant au moins 15 jours le soir-même à partir de minuit. L'un des éléments de l'état d'urgence prévoit la possibilité de confinement obligatoire des citoyens à domicile et des restrictions de circulation sur les voies publiques, à moins que leur sortie ne puisse être justifiée. Le gouvernement travaille sur de nouvelles mesures et politiques et d'autres restrictions devraient être annoncées par la suite. La Fédération Portugaise de Golf étudie des mesures pour atténuer l'impact et soutenir les clubs pour le pendant et l'après-crise.

 

  • Espagne: En Espagne, tous les parcours de golf ont été fermés par le gouvernement. 

 

  • Suède: la Fédération Suédoise de Golf suit les recommandations de l'Agence de Santé Publique de Suède. Jusqu'à présent, il n'y a aucune restriction à l’encontre du golf qui est une activité extérieure avec très peu d'interaction entre les gens. Les clubs de golf suédois sont ouverts au golf mais la recommandation est de ne pas organiser d'activités et de rassemblements dans les clubs house.

 

  • Suisse: Tous les clubs suisses sont fermé depuis le lundi 16 mars mais, d'après ce que l'on sait, les greenkeepers travaillent toujours.

 

  • Argentine: les clubs de golf restent ouverts mais l'AAG (association argentine de golf) annule ses compétitions jusqu'à fin avril, cliquez ici.

 

  • Australie: les clubs de golf restent ouverts. Mise à jour de Golf Australia, cliquez ici.

 

  • Canada: les clubs de golf restent ouverts. Mise à jour de Golf Canada, cliquez ici.

 

  • Nouvelle-Zélande: les clubs de golf restent ouverts. Mise à jour de NZ Golf, cliquez ici.

 

  • Afrique du Sud: les clubs de golf restent ouverts, déclaration RSA, cliquez ici.

 

  • Le R&A: dernière déclaration disponible ici

 

 

 

Gianni Casini et The R&A

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)