Vers une montée en gamme du stade de la Source

Publié le Jeudi 21 mars 2019 à 15:59

L'enceinte de l'Union Sportive Orléans Loiret Football (USO) pourrait bénéficier de prochains investissements d'ici à 2020, afin que son gazon offre de meilleures conditions de jeu...

Terrain de l'US Orléans, en Ligue 2 depuis deux saisons, le Stade de la Source avait connu quelques déboires d'ordre géologique à l'été 2017 : un affaissement de terrain localisé, dû à des éboulements souterrains.

Si depuis, le sous-sol n'a plus donné de sueurs froides au service des sports de la ville d'Orléans (en charge de l'entretien courant du terrain), et que ce risque reste toujours sous surveillance, c'est désormais la piètre qualité du gazon qui préoccupe la municipalité ... Classé 17ème du classement des pelouses de L2, le gazon du stade de la Source n'offre pas les meilleures conditions de jeu, à l'équipe résidente comme aux visiteurs, ce dont convient volontiers Soufiane Sankhon, adjoint au sport à la mairie d'Orléans : « Nous savons pertinemment que nous n'avons pas la meilleure pelouse de L2, mais il y avait des priorités à prendre en compte (ie.les travaux cités plus haut – ndr). Nous avons conscience des limites actuelles de notre terrain...»

Après avoir investi quelque 6 M€ dans la mise en conformité générale des infrastructures du stade de la Source avec le cahier des charges de la LFP (accueil du public, tribunes, tunnel d'accès au terrain, etc.), Orléans Métropole ferait désormais de la qualité de la pelouse son nouvel objectif.

À en croire Soufiane Sankhon, il s'agit bien désormais de faire monter en gamme ledit terrain. Plusieurs éléments vont en ce sens. À commencer par des investissements en matériel par le service des espaces verts de la ville d'Orléans, qui assure l'entretien courant du gazon de la Source (exception faire de quelques opérations spécifiques). Depuis la montée en L2 de l'USO, la ville a fait l'acquisition d'une balayeuse, à la fois pour les tontes, le ramassage des déchets et les scarifications du gazon, d'un décompacteur et d'une tondeuse hélicoïdale.

Les opérations spécifiques telles que scalpages (effectués tous les deux ans à l'intersaison) et regarnissages (à l'aide d'une regarnisseuse à disques), sont désormais confiées à la société Botanica, qui dispose du matériel ad hoc.

Par ailleurs, et c'est nouveau depuis une semaine environ, les jardiniers du stade interviennent désormais à la mi-temps, ainsi qu'à l'issue des rencontres pour la remise en place du gazon.

Ce n'est pas tout, puisqu' Orléans Métropole devrait prochainement lancer un appel d'offres pour la réalisation d'un gazon sur substrat renforcé au Stade de la Source, qui devra être opérationnel à l'été 2020.

crédit photo : US Orléans Loiret Football