[Vidéo] La Pyriculariose, ou Gray Leaf Spot

Publié le Vendredi 22 mai 2020 à 07:00

Cette semaine, nous retrouvons en vidéo le Docteur Kate Entwistle, qui a consacré l'une de ses deux conférences à la pyriculariose, dans laquelle elle distille des conseils en matière de prévention.

48H_Pyriculariose.jpg

Il alimente la chronique estivale depuis au moins trois ans sur nombre de terrains de sport en France – notamment dans les stades, mais pas uniquement ! Qu'on l'appelle « Orizae » ou « Grisae », il s'agit bien du même agent pathogène, un champignon qui provoque une maladie désormais familière aux intendants: la pyriculariose.

Encore difficile à traiter (même si certains fongicides indiqués pour la fusariose froide pourraient s'avérer utiles), la pyriculariose requiert surtout une approche préventive, afin de minimiser les facteurs de risque propices à l'apparition de foyers infectieux. Température et humidité relative au niveau des feuilles sont des paramètres à surveiller comme le lait sur le feu en période estivale.

L'observation reste le meilleur moyen de détecter un éventuel foyer infectieux, mais à l’œil nu, il est facile de confondre la pyriculariose avec du pythium... Un test en laboratoire peut s'avérer nécessaire afin d'en avoir le cœur net.

Kate Entwistle, fondatrice du cabinet indépendant Turf Disease Center, a consacré lors des 48H du Gazon Sport Pro une conférence de plus de 45 minutes à la pyriculariose, ou Gray Leaf Spot dans la langue de Shakespeare.

Voici une première vidéo, sous-titrée, en guise de teaser :

La conférence en elle-même, que vous trouverez ci-dessous en intégralité, est livrée en anglais. Avec un invité surprise à la clé !

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Idir Zebboudj)